Les mesures pour l'eau en Vilaine et côtiers bretons

Programme de mesures en faveur de l'eau - Chiffres clés Vilaine et côtiers bretons
Chiffres clés du programme de mesures pour les sous-bassin Vilaine et côtiers bretons

mai 2016

© Agence de l'eau Loire-Bretagne

Loire- Bretagne - sous bassin Vilaine et côtiers bretons

Les chiffres clés :

  • 3,3 millions d'habitants en 2009
  • 29 955 km²
  • Coût estimé des actions pour les 6 années : 753 millions soit 27 % du programme de mesures du bassin
  • 2 207 mesures

Des mesures nécessaires pour…

L’assainissement des collectivités représente près de 280 millions d’euros et 620 mesures réparties en majorité sur la frange littorale en lien avec les zones protégées littorales (baignade et conchyliculture). Le poste de dépenses le plus important concerne le traitement des eaux usées, pour plus de 165 millions d’euros. Vient ensuite la réhabilitation ou la création de réseaux d’assainissement pour 95 millions d’euros. 17 millions d’euros sont aussi consacrés à la réhabilitation des réseaux pluviaux.

L’agriculture, avec un investissement de 252 millions d’euros et 577 mesures réparties à l’amont des masses d’eau littorales sensibles aux proliférations d’algues vertes, à l’amont des plans d’eau et dans les zones protégées (captages prioritaires et zones conchylicoles). L’élaboration de programmes d’actions algues vertes (82 millions d’euros) est une spécificité du sous-bassin Vilaine et côtiers bretons. 80 millions d’euros sont consacrés à la limitation des transferts d’intrants et de l’érosion. La formation, le conseil, la sensibilisation et l’animation en matière agricole constituent aussi un domaine d’intervention important puisqu’il représente plus de 40 millions d’euros.

Les milieux aquatiques, avec un investissement d’environ 197 millions d’euros et 904 mesures. 75 millions d’euros sont consacrés à la restauration hydromorphologique des cours d’eau, 30 millions à la continuité écologique et 20 millions d’euros à la gestion des zones humides situées majoritairement à l’est d’une ligne reliant Saint-Brieuc  à Lorient. Comme pour le domaine agricole, la politique de sensibilisation est importante (près de 50 millions d’euros).

Sur ce sous-bassin, les mesures relatives à la quantité d’eau ne représentent qu’un million d’euros.

 

Répartition des mesures en faveur de l'eau par sous domaine - Vilaine et côtiers bretons
Répartition des mesures par domaine pour le sous-bassin Vilaine et côtiers bretons

mai 2016

© Agence de l'eau Loire-Bretagne

Répartition en coût

  • 1 % pour la connaissance
  • 34 % pour l'agriculture
  • 37  % pour l'assainissement
  • 2 % pour l'industrie
  • 26 % pour les milieux aquatiques

Répartition en nombre d'actions

  • 1 % pour la quantité d'eau
  • 2 % pour la connaissance
  • 28 % pour l'agriculture
  • 26 % pour l'assainissement
  • 2 % pour l'industrie
  • 41 % pour les milieux aquatiques

Partager cette page sur :

DOCUMENT A DISPOSITION

Programme de mesures 2016-2021 - Vilaine et côtiers bretons
Thème : Sdage 2016-2021

novembre 2016 - Auteur : Agence de l'eau Loire-Bretagne