Qu'est-ce que le bon état des eaux ?

En signant la directive cadre sur l’eau en 2000, les États de l’Union européenne se sont engagés à atteindre l'objectif de bon état de toutes les eaux : cours d’eau, nappes, lacs, plans d’eau, eaux littorales…

Définition du bon état des eaux

Parce que l’eau est vitale pour toutes les activités humaines, l’objectif est de stopper toute dégradation de la qualité des eaux et de reconquérir un bon état de toutes les eaux.

Une eau en bon état est une eau qui permet une vie animale et végétale riche et variée, une eau exempte de produits toxiques, une eau disponible en quantité suffisante pour satisfaire tous les usages et toutes les activités humaines. C’est un équilibre qui est recherché.

Plus techniquement, l’état d’une eau de surface - cours d’eau, plan d’eau, littoral et estuaire - se définit par son état écologique* et son état chimique*. Il faut que les deux soient au moins « bons » pour qu’elle puisse être déclarée en bon état.

Pour une eau souterraine, le bon état est atteint lorsque son état quantitatif* et son état chimique sont au moins « bons ».

Agrandir l'image

janvier 2017

© Agence de l'eau Loire-Bretagne - diaphonics.fr

En cours de rédaction...à bientôt

Pourquoi est-ce important d'avoir des eaux en bon état en Loire-Bretagne ?

Des eaux en bon état sont bénéfiques pour les usages et les activités humaines mais aussi pour le milieu naturel.

Des eaux en bon état supposent des milieux naturels associés qui jouent un rôle épuratoire et régénérant, tout en participant à un paysage, à un patrimoine naturel spécifique et à une biodiversité qui ont aussi d’autres bénéfices pour la société. Pour les cours d’eau, des faciès diversifiés signifient aussi moins d’obstacles majeurs à l’écoulement, qui créent des situations d’eau stagnante.

Plus concrètement, des eaux en bon état permettent par exemple :

  • une production d’eau potable de qualité en limitant les traitements préalables et donc les surcoûts
  • des activités de loisirs préservés, pêche, baignade, sports d’eaux vives
  • un cadre de vie plus agréable parce que les milieux naturels associés seront plus diversifiés et plus résilients aux pollutions

Dans quel délai atteindre ce bon état des eaux ?

Un tiers des eaux de surface du bassin Loire-Bretagne est en bon état écologique. L’objectif du schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) 2016-2021 Loire-Bretagne est d’atteindre 61 % des eaux en bon état d’ici 2021.

Les deux principaux axes de progrès pour parvenir au bon état des eaux dans le bassin Loire-Bretagne sont d’une part la restauration des rivières et des zones humides et d’autre part la lutte contre les pollutions diffuses.

Que se passe-t-il en cas de non atteinte du bon état des eaux ?

En cas de non atteinte de l’objectif du bon état des eaux, ou en cas de demande de reports de délais injustifiés, les États concernés s’exposent à des sanctions financières pouvant être très lourdes : amendes et/ou astreintes.

Mais, ce sont surtout les conséquences environnementales, les risques pour la santé publique, des dépenses plus coûteuses et des restrictions pour certaines activités qui seraient à déplorer.

 

Partager cette page sur :